Blog & Actualités

De multiples solutions légales existent pour réduire ses impôts en 2019

De nombreux frais peuvent permettre de réduire ses impôts

Les pensions alimentaires payées aux enfants majeurs et aux parents sont déductibles. Bien sûr, les frais relatifs aux enfants mineurs le sont également mais ils concernent d’autres postes. Les frais de garde d’enfant et de soutien scolaire peuvent être déduits de la base imposable. Le coût de frais de ménage sous certaines conditions ainsi que l’aide à domicile pour les personnes âgées ou invalides est déductible jusqu’à un certain plafond. 

Les dons

Les dons à des organismes d’intérêt public sous forme liquide ou d’actions sont déductibles mais les frais inhérents au bénévolat (frais de déplacement par exemple) peuvent également bénéficier d’une réduction de la base imposable à condition que l’organisme soit agréé. 

Investir dans une PME

Certains investissements sont exonérés d’impôts, tout au moins pour une partie de ceux-ci. Il s’agit d’investissement dans le capital d’une PME pour un montant de 50.000 euros par personne, dans un FCPI (Fonds commun de placement dans l’innovation), dans un FIP (Fonds d’investissement de proximité) ou encore dans un SOFICA (Société de financement de l’industrie cinématographique et audiovisuelle). Le taux de réduction se situe entre 18 et 25 pour cent. Toutefois, le fonds investi restera bloqué pour une période de 8 ans. 

Le PERP ou Plan d’épargne retraite populaire permet à la fois de se constituer une retraite et d’avoir un avantage fiscal par sa déduction des impôts. Cependant, le montant ne peut pas dépasser 10 pour cent du revenu. 

Réduire ses impôts en investissant dans l'immobilier

La loi Pinel permet de diminuer un pourcentage allant jusqu’à 21 pour cent du prix maximum de deux logements par an pour un montant plafonné à 300.000 euros. Cette réduction touche une période de six ans et peut aller jusqu’à douze ans. Cette réduction s’applique sous certaines conditions, elle concerne les bâtiments à basse consommation. 

L’immobilier meublé est aussi généralement conseillé pour réduire ses impôts. Selon que le loueur est considéré comme professionnel ou non, les abattements seront différents mais ils existent dans les deux cas. 

Enfin, il est également possible de déduire les intérêts d’un prêt contracté et des frais bancaires résultant de l’acquisition d’un bien même si la location n’a pas encore commencé. 
Bien sûr, ces différentes astuces se combinent et peuvent parfois se cumuler.



NiceBlog
Actu HighTech Digital Sciences - Nous sommes ouverts aux demandes de partenariat en netlinking.
Blog & Actualités
© 2019 - Tous droits réservés